News UNADEV

 

 UNADEV soutient 5 écoles de chiens guides en France :

 

Les Quatre A Formation de Chiens-Guides et médiation animale
Centre Michel Buvat
LABELLISATION en cours de renouvellement
La Forerie 63120 Sermentizon      ( Siège :  04.73.53.07.13)
                                                 ( Technique :  09.60.04.97.53)
www.chien-guide-4a.fr/*quatrea@orange.fr
quatrea@orange.fr
 

Unadev

 

  • Le Centre d’éducation des Chiens Guides pour l’Intégration des Déficients visuels – CECIDEV en région PACA
  • Le CIE – Centre Indépendant d’Éducation de Chiens Guides d’Aveugles en Ile-de-France
  • À Vue de Truffe, école de chiens guides en région Normandie
  • CGLV, Chien Guide pour la Liberté Visuelle en Ile-de-France

 

***************************************************

 

LUMEN n°14 - Mars 2019

 

CLIQUER-ICI

 

***************************************************

 

 Vous souhaitez bénéficier d’un chien guide ?

 

Nous vous invitons à contacter l’école la plus proche de chez vous pour obtenir tous les renseignements utiles. Vous êtes aussi libres de contacter des écoles en France qui ne sont pas financées par l’UNADEV. En effet, votre ressenti est très important pour travailler en confiance avec une école de chiens guides et vous êtes libres d’échanger avec diverses écoles, et de prendre connaissance de leurs approches spécifiques.

La demande d’un chien est une démarche volontaire entreprise par la personne déficiente visuelle. C’est une personne qui aime les chiens, qui se sent prisonnier de sa cécité, qui souffre parfois de solitude et a besoin d’un compagnon.

Vous souhaitez devenir famille d’accueil ?

 

Il faut savoir que pour devenir famille d’accueil, vous devez résider non loin de l’école de chien guide ou dans la même ville, et avoir une grande disponibilité.

 

Une famille d’accueil avec son chien (bouvier bernois)

 

 

 Parcours avec un chien guide

 

 Pour toute précision, contactez une de nos écoles partenaires qui vous renseignera sur le processus et les critères de sélection pour être famille de tutelle.

 

Les différentes étapes d’éducation d’un chien guide

 

Naissance – sevrage

 

Les chiots naissent à la nurserie de l’école ou sont achetés à des éleveurs. Une attention particulière est portée à la race et la lignée du chien, il ne doit pas y avoir de maladies ou de tares héréditaires Principales races : labrador et golden retriever. Jusqu’au sevrage vers 2 mois, ils restent avec leur mère. Ils sont déjà éveillés et stimulés par des bruits et des jeux.

 

Pré-éducation en famille d’accueil

 

Une famille d’accueil bénévole va le sociabiliser et contribuer à son éducation de base (propreté, comportement à la maison et déplacements à l’extérieur, en ville dans les magasins et lieux publics). La famille participe à des réunions de travail avec le chiot à l’école, elle est accompagnée par les éducateurs. Les frais vétérinaires et les croquettes sont pris en charge par l’école.

 

Éducation à l’école de chien-guide

 

Le chien retourne à l’école pour apprendre son métier avec un éducateur de chien guide (diplôme reconnu par l’état). Il rentre les week-ends dans sa famille d’accueil. Ses missions : éviter les obstacles, sécuriser le déplacement, amener son maître aux endroits mémorisés …

 

 

Remise du chien-guide à son maître déficient visuel

(âge du chien : 20 mois)

 

Les professionnels de l’école ont veillé à éduquer le bon chien pour la bonne personne déficiente visuelle : taille du chien, rythme de déplacement et de vie de la personne… Le chien est remis au cours d’un stage : une semaine à l’école et une semaine au domicile de la personne. Il faut apprendre au maître à se déplacer avec le chien, et ensuite l’éducateur fait mémoriser au chien les déplacements fréquents du maître et son environnement d’habitation.

 

Pendant la « vie active » du chien guide, les éducateurs suivent l’équipe (le maître déficient visuel et son chien guide). Quand le chien commence à montrer des signes de fatigue ou de faiblesse, on prépare sa retraite : soit le maître le garde en animal de compagnie, soit il va dans une autre famille.

 

***************************************************

 

Décès de Franck Lafon, Directeur Général de l’UNADEV

 

Nous annonçons avec une grande émotion et une profonde tristesse que notre Directeur Général Franck LAFON est décédé samedi 12 janvier 2019 à son domicile.

  Franck LAFON

 

Les premières pensées du Conseil d’administration, de la direction et des employées de l’UNADEV vont à sa compagne, ses enfants, petits-enfants et à ses proches.

Alain BOUTET, Président de l’UNADEV, rend hommage à l’engagement  et au travail accompli par Franck LAFON au sein de l’association durant 35 ans.

Âgé de 59 ans, Franck LAFON a consacré sa vie professionnelle à la cause du handicap visuel. Après des études d’expertises comptables, il avait fait le choix en 1983 de rejoindre l’association qui était alors l’Union des Aveugles du Sud-Ouest. Nommé Directeur Général dix ans plus tard, il a œuvré tout au long de ces années au développement de l’association pour contribuer à en faire une structure d’envergure nationale en capacité de remplir sa mission d’inclusion sociale et d’insertion professionnelle des déficients visuels.

L’aboutissement de ce travail se traduit aujourd’hui par la stature de l’UNADEV et la portée de ses actions : l’UNADEV, dont le siège social est à Bordeaux, emploie 180 personnes réparties sur 8 centres régionaux, et accompagne plus de 3700 bénéficiaires et adhérents déficients visuels en France.

Franck LAFON était également le Délégué du fonds de dotation LUCIE CARE créé par l’UNADEV en 2014 avec pour mission de venir en aide aux enfants déficients visuels.

Alain RIBET, Président de LUCIE CARE, salue la mémoire d’un homme dévoué et profondément humain qui aura marqué la cause des aveugles et des déficients visuels.

Franck LAFON devait prendre sa retraite à la fin de l’année 2019. Un processus de recrutement était donc prévu au cours de l’année pour pourvoir à son remplacement. Pour assurer l’intérim, l’UNADEV met en place un comité de direction le temps de procéder sereinement au recrutement d’un nouveau Directeur Général.

Nous retiendrons tout particulièrement de Franck LAFON son humanité, sa discrétion, sa joie de vivre, son analyse pré-visionnaire et anticipatrice et son implication totale au service de la pérennité et du développement de l’association qu’il a su si bien incarner.

A notre regretté Directeur Général, Franck LAFON.

 ***************************************************

 

LUMEN n°13 - Décembre 2018

 

CLIQUER-ICI

 

***************************************************

 

LUMEN N°12 Séptembre 2018

 

CLIQUER-ICI

 

 ***************************************************

 

« Lucie Care est un outil, qui doit devenir un bel outil »

 

Lors de son Conseil d’Administration du 9 septembre 2018, Alain Ribet a accepté de devenir le nouveau Président du fonds de dotation « Lucie Care », fonds créé par l’UNADEV. Alain Ribet, journaliste et chef d’entreprise bien connu des acteurs de l’économie en Nouvelle Aquitaine souhaite s’impliquer pleinement dans cette nouvelle mission plus « humaine » et rendre aux autres, ce que la vie a eu la chance de lui offrir.  Rencontre avec ce nouveau Président qui va de l’avant.
 
Mr Alain Ribet, nouveau Président de Lucie Care
 
 
 
 
Comment de journaliste très occupé, devient-on administrateur puis Président d’un fonds de dotation en faveur des enfants et des jeunes déficients visuels ?
Par l’intermédiaire de mon réseau professionnel, on m’a proposé d’assister à plusieurs réunions d’administrateurs de Lucie Care. J’ai découvert, des projets formidables et des enfants incroyables. La déficience visuelle des jeunes est une cause qui ne peut pas laisser insensible. La vie a été plutôt sympa avec moi, j’ai pensé qu’il était temps de donner à mon tour.
Vous êtes-vous fixés des objectifs, des priorités ?
Ma mission est simple, Lucie Care est un outil, nous devons en faire un très bel outil, qui soit connu et reconnu. Avec le comité stratégique mis en place, nous allons essayer de mettre en lumière toutes nos activités. Nous espérons ainsi trouver de nouvelles sources de financement.
L’UNADEV a amorcé la pompe en nous aidant financièrement, maintenant c’est à nous de développer nos ressources.
Cette cause mérite vraiment que l’on s’y intéresse et mon objectif pour les prochains mois est de donner un maximum de visibilité à « Lucie Care » et permettre ainsi à chaque jeune déficient visuel de bénéficier des mêmes chances que les autres.
Quels moyens allez-vous mettre en œuvre pour y arriver ?
Aujourd’hui, Lucie Care aide des projets à travers toute la France, le Fonds est sollicité pour répondre à des demandes spécifiques. Son rôle est de centraliser, étudier et choisir des projets remplissant une mission d’intérêt général en faveur des jeunes déficients visuels et de permettre leur réalisation en les finançant. Ce sera par exemple : une aide au financement de lecteurs spécifiques pour enfants aveugles à Limoges, participer au financement d’un voyage à Lisbonne pour de jeunes aveugles charentais, acheter du matériel adapté pour une structure des Pyrénées-Orientales, etc.
Nous souhaitons désormais être aussi à l’initiative de projets et ne plus simplement répondre à des demandes. Nos actions doivent être significatives et surtout très visibles de tous.
 Vous avez déjà des idées ?
En effet, nous travaillons sur un projet commun avec l’IRSA. (L’Institut Régional des Sourds et Aveugles) pour partager de bâtiments que l’institut possède à Lège Cap-Ferret. Nous souhaiterions utiliser ces locaux pour proposer à de jeunes déficients visuels des stages de formation, aux nouvelles techniques de communication.
J’aimerais aussi créer une web TV et une webradio « Lucie Care » pour valoriser nos actions et que tout le monde puisse voir ce que nous faisons au quotidien.
On peut dire que tout ça, c’est notre grand chantier 2019 !
 
 

 ***************************************************

 

 

Alain BOUTET, nouveau président de l’UNADEV

 

alain_boutet_president_unadev-1-380x262

 

L’assemblée générale du 30 juin a été l’occasion pour les adhérents de renouveler leur confiance aux membres du Conseil d’Administration, lesquels ont désigné Alain Boutet comme Président du bureau, du Conseil d’Administration et de l’association. 
Adhérent de l’UNADEV depuis 1985, Alain Boutet est rentré en 2017 au Conseil d’Administration.  Il revient pour nous sur son élection et sur sa perception de l’association :
Le conseil d’administration est constitué ainsi :

Le bureau

  • Monsieur Alain BOUTET, Président
  • Madame Jacqueline PERICO, première vice-présidente (personne non ou malvoyante),
  • Madame Nathalie DUPONT, deuxième vice-présidente (personne non ou malvoyante),
  • Madame Ratiba BIATOUR, trésorière (personne non ou malvoyante),
  • Madame Laurence DE SAINT DENIS, secrétaire (personne non ou malvoyante).

Et les administrateurs :

Marc Bolivar
Didier Fargeau
Valérie Hotier
Jean-Luc Krust
Josiane Machado
Jean-Claude Mendiboure
Philippe Royer
Rose Thenoz

 

***************************************************

 

 

La Présidente: Mme Mireille OPE,
Le Conseil d’Administration de l'Association" LES QUATRE A Formation de Chiens-Guides et Médiation Animale",
La Directrice Formatrice Éducatrice Diplômée, Mme Muller M.Lise,
l'Agent Administratif: Mr Muller J.P
l'Éducatrice Diplômée, Madame Beaudufe Anaïs
L'ensemble des salariés,
 
Ont le regret de vous annoncer le décès de René BRETON :
Nous souhaitons saluer  ce grand Homme qui a marqué l’histoire de l’UNADEV en assurant sa présidence de 1997 à 2016.
 
 

René Breton

 

 

 


Partager sur facebook.gif