Le harnais

Le chien a enfin atteint le niveau pour apprendre son réel travail de chien-guide ; il va entrer en troisième section « le cours élémentaire ». Un nouvel habit professionnel s’impose : le harnais. Celui-ci comporte deux parties :

          - une partie cuir posée sur le chien composée d’une lanière dorsale, d’un passant réglable au poitrail et d’une sous-ventrière réglable également.

          - une partie rigide se nommant « le guidon » composé d’une tubulure en aluminium creusée et gainée de caoutchouc.

Le tout pèse aux environs de 370 grammes. Le guidon tenu par la main gauche du non-voyant informera celui-ci des méandres corporels du chien lors des évitements d’obstacles et du rythme de marche de l’animal.

C’est le déficient visuel qui donnera les consignes directionnelles, les ordres de présentation des passages protégés, nommés en terme technique les « lignes », les traversées hors lignes, les objectifs des parcours tels que : les magasins, les lieux d’habitation des amis, des médecins, de la famille etc……

Le chien-guide a pour travail premier,  l’analyse de l’environnement avec les évitements d’obstacles, l’exécution des consignes demandées par le maître, la prise d’initiative en cas de difficultés qui mettront le non-voyant en danger en refusant d’obtempérer aux ordres. Le chien en guidage est attentif à cinq grandes formes d’obstacles rencontrés sur le trottoir ou la chaussée telles que :

          - les obstacles latéraux : les étalages, les voitures sur les trottoirs ou autres éléments à moteur, les mobiliers urbains, etc………

          - les obstacles au sol : les flaques d’eau, les branches d’arbres, les défécations des autres congénères, etc……...

          - les obstacles en profondeur : les remontées et descentes des trottoirs, les escaliers, les tranchées mal sécurisées,  etc……….

          - les obstacles en mouvement : les passants, les animaux divagants, les voitures,  etc……..

          - les obstacles en hauteur : les boîtes aux lettres, les bâches, les rétroviseurs, etc……..

Avec le port du harnais, ci-dessous une synthèse en photos de l’apprentissage du travail de guide :


Partager sur facebook.gif