Le départ

Une fois passé les tests du bandeau (voir rubrique nos élèves), le cursus scolaire de la troisième section s’achève, le chien obtient son C.A.P.C.G. à l’âge de deux ans.

Il est temps de partir et de passer du stade scolaire au stade professionnel. L’équipe éducative a étudié les dossiers de demandes de chiens-guide (voir rubrique obtenir un chien-guide) et selon un bilan bien défini, c’est elle qui est à même de choisir le chien le mieux adapté à la personne. Rien n’est laissé au hasard, les caractères, les sensibilités mentales et la taille de l’humain car pour qu’il y ait un confort en guidage, le garrot du chien doit arriver au minimum au genou du futur maître déficient visuel. Celui-ci sera convoqué à Sermentizon par l’équipe éducative pour un stage de formation à l’utilisation de son chien-guide. La durée du stage varie selon le niveau des difficultés de la personne demandeuse : une à deux semaines et de manière exceptionnelle jusqu’à un mois. Il est important de préciser que l’attribution d’un chien-guide est entièrement gratuite pour le déficient visuel, c’est l’Association qui assume entièrement les frais de formation du maître et du chien.

Au centre technique, l’humain et le chien vont apprendre à se connaître, à se respecter, à évoluer ensemble en ville et en campagne. Le maître va apprendre le dictionnaire phonétique des mots d’ordre connus par le chien, le bon comportement à développer ainsi que les soins à apporter à son compagnon. L’équipe éducative va laisser le maître prendre toute la dimension finale du référent suprême et va prendre de la distance vis-à-vis du chien,  afin que l’animal développe une relation exclusive avec cet humain.

Le départ doit être vécu en douceur par le chien, sa nouvelle relation avec ce maître définitif sera remplie d’échanges, de respect, et d’une vie de déplacements variés.

Une année de suivis technique à raison d’une visite par mois ou mois et demi selon les kilomètres, une visite obligatoire par an et à la demande pendant la vie professionnelle du chien,  permettra de suivre l’évolution du binôme  jusqu’à la préparation à la retraite du chien. Huit années de travail pour une retraite confortable, toujours bien entouré et surtout un repos bien mérité (voir rubrique famille de retraite).


Partager sur facebook.gif