La famille de tutelle

En étroite collaboration avec l’équipe éducative, une famille bénévole accueille pendant près d'un an un chiot sevré. L’enfance de l’animal doit être épanouissante ;  pour cela la famille de tutelle doit suivre un plan de formation adapté selon l’évolution de celui-ci. Quatre grandes lignes éducatives sont à travailler dont :  

  • La propreté
  • Les bases de la discipline et de l'obéissance
  • La sociabilité vis-à-vis de ses congénères, des autres animaux et des humains.
  • Les expériences de vie urbaine, campagnarde, sociale dans les lieux publics et les transports en commun.

A partir de l’âge de cinq mois et demi à six mois jusqu’à ses un an ;  le chiot viendra périodiquement en stage quinze jours à Sermentizon. Il découvrira sa future école, ses collègues canins, un nouveau rythme de vie collectif et un week-end placé chez des particuliers. Les éducateurs pourront alors évaluer le comportement du chiot sorti de son contexte tutélaire.

La seconde raison, de la présence de ces stages (trois ou quatre en moyenne), est que cela habitue en douceur le clan familial et le chiot, à se préparer à l’éventualité de la séparation. Il réintègrera par la suite avec son carnet de notes son lieu de tutelle, ce qui  permettra à la famille d'axer son travail en fonction des observations de l’équipe éducative retenues dans son livret.

Cela demande à la famille accueillante:

  • d’être disponible pour sortir régulièrement le jeune chien,
  • de s’investir dans une pré-éducation de base.

Si vous désirez devenir famille de tutelle.


Partager sur facebook.gif