Arrivée d'«Hermès» à la résidence Orpéa «Las Peyrères» dans le Gers (32)

La Dépêche du Midi : 30.05.2015

La résidence Orpéa «Las Peyrères» était marquée, le 11 Mai, par l'arrivée d'«Hermès», un chien médiateur donné à la résidence par l'Association de chiens guide les 4 A (Amitié, Assistance, Aiguillage, Autonomie), de Sermentizon, dans le Puy-de-Dôme. Ce projet est à l'initiative de la directrice de l'établissement Sandra Larmarange, d'Eva Stricher, psychologue, et de Nolwenn Pomiès, animatrice depuis septembre 2013. Jusqu'à présent, une association de chiens visiteurs se rendait sur la résidence le temps d'un après-midi plusieurs fois dans l'année. Au regard du bien-être et de l'apaisement qu'apportait l'animal aux résidents, la question s'est rapidement posée d'adopter définitivement un chien formé à la médiation animale. Après réflexion, recherches, rencontres avec des EHPAD ayant cette expérience, une rencontre au sein de l'association a eu lieu en vue de l'adoption d'«Hermès». Ce berger australien, qui fêtera ses 3 ans le 16 septembre, n'aurait pu être là sans le soutien de l'association les 4A. Peu connue, la médiation animale aide à soulager les patients des maux du quotidien, peut-être même à mieux vivre la vieillesse, le pari est lancé par les 3 meneuses du projet !

 

Orpéa

(Hermès se fait des potes)

 

Le Petit Journal du Gers (32) du 29.05.2015

Mieux vivre la vieillesse par la médiation animale

Un berger dans la Maison de retraite

 L'association Les 4 A (Amitié, Assistance, Aiguillage, Autonomie), de Sermentizon (Puy de Dôme), propose depuis longtemps des chiens guides d'aveugles. Elle propose aussi des chiens dits thérapeutiques, de plus en plus demandés par les maisons de retraite et autres établissements de santé. De longues études d'observation ont permis de déceler chez certaines races de chiens d'étonnantes facultés d'adaptation, d'affection et de sociabilité. Le chien voit la personne diminuée comme une personne ordinaire qui l'invite gratuitement à l'action. Presque tous les résidents vivaient avec un animal avant d'entrer en résidence. La présence d'un chien leur permet de conserver une partie du lien familial, avec une grande disponibilité. Suivant un projet initié en septembre 2013, la directrice de la résidence Sandra Larmarange, aidée de Nolwenn Pomiès, l'animatrice, et sur les conseils avisés d'une psychologue professionnelle Eva Strichler, ont étudié la possibilité de doter la résidence Las Peyrères d'un chien formé à la médiation thérapeutique. Au regard du bien-être et de l'apaisement ressentis par les résidents lors de quelques séjours d'un animal visiteur, elles ont décidé d'adopter Hermès, un berger australien qui fêtera ses 3 ans en septembre prochain. Et on peut dire que l''accueil fut à la hauteur des espérances. Bravo aux trois meneuses de cette noble initiative qui permettra à nos Anciens de mieux vivre leur vieillesse !

 Poème d'une résidente pour la bienvenue d'hermès :  cliquez sur le texte

002


Partager sur facebook.gif